Comment concevoir son masque anti-coronavirus personnalisé ?

En ces temps de crise sanitaire mondiale, le port de masque est une obligation pour tous. Si les bavettes médicales sont vivement conseillées, elles ne sont pas adaptées à tout le monde. Découvrez ici comment fabriquer votre masque anti coronavirus personnalisé.

Le choix du tissu à utiliser

La raison pour laquelle les masques médicaux sont beaucoup plus conseillés repose sur la qualité du tissu utilisé. La matière répond à tous les critères de barrières recherchés et octroie une aisance suffisante à son utilisateur.

Pour ce qui concerne le choix de la matière du tissu à utiliser, tenez alors compte de tous les aspects de barrières de protection. L’objectif est de limiter la propagation du virus à travers la salive. De ce fait, le tissu doit être capable de protéger avec assurance la bouche. Il doit également permettre de retenir les jets de salive même s’il filtre mal l’air.

Pour ce qui concerne la filtration, il est presque impossible de trouver un tissu adéquat, capable de filtrer convenablement l’air à l'image des bavettes médicales. Vous pouvez en trouver qui sont très épais, mais ils sont à l'inverse, assez inconfortables.

Cependant, il existe des matières qui sont meilleures que d’autres. Pour la confection artisanale, deux textiles ont été approuvés. Il s’agit de toiles de coton enserrant une couche de viscose et deux couches de popeline en coton léger. Des serviettes jetables sont aussi acceptées pour des cas exceptionnels.

La confection du masque

Il existe une multitude de formes de masque que vous pouvez confectionner chez vous. Chacun d’entre eux a des particularités spécifiques qui doivent être prises en compte.

Les masques sans couture

Pour réaliser ce masque, vous avez besoin d’une serviette de table, des élastiques, et d’une agrafeuse. Vous aurez aussi besoin d’un gel hydroalcoolique pour vous nettoyer les mains.

Disposez la serviette sur une table préalablement nettoyée. Pliez-la soigneusement en accordéon de façon à avoir plusieurs traces de plis. Puis, attacher les deux extrémités avec de l’élastique. Au cas où les élastiques sont attachés, vous n’aurez plus besoin d’une agrafeuse. Dans le cas contraire, l’agrafeuse servira à maintenir en place les caoutchoucs.

L’essentiel est de faire en sorte que les bouts soient maintenus en place comme il le faut pour éviter les surprises désagréables. Doubler la serviette est aussi une bonne idée pour renforcer l’efficacité de votre masque.

Les masques à coudre

Les masques à coudre sont ceux qui nécessitent l’utilisation des textiles et d'une machine à coudre. Pour cette réalisation, vous avez besoin outre la machine à coudre, d’une paire de ciseaux, d'un tissu en coton, d’un patron, d’un molleton et des élastiques.

Découpez le tissu en coton en quatre parties et découpez le patron également. Faîtes de même pour le molleton pour obtenir deux portions. Assemblez ensuite les différentes pièces découpées tout en tenant compte de la disposition adéquate. Le tissu en coton reste en dedans et en dehors du masque. Quant aux autres, ils sont tous insérés dans le masque en association endroit contre endroit. Après les assemblages, retournez le tout sur l’endroit et surpiquez à nouveau de façon à obtenir une coulisse. Les élastiques sont insérés sur mesure.

Si toutes ces méthodes vous semblent toujours compliquées, attachez un torchon sur le visage tout simplement. Assurez-vous qu’il est propre et recouvrez-vous le nez et la bouche avec celui-ci.